Les parasites du chat norvégien 

0
Les parasites du chat norvégien 

Les parasites font partie de la vie d’un chat. Ils sont présents sous forme externe comme les puces et les tiques, ou interne comme les vers ou les microbes protozoaires. Il sera donc indispensable de traiter son chat et de le vermifuger pour veiller à sa bonne santé et celle de son entourage.

Les parasites externes du chat norvégien :

Votre chat norvégien se gratte, montre des signes de démangeaisons, voici les premiers symptômes que votre animal de compagnie est atteint de petits individus nuisibles. Rien de grave, si c’est traité rapidement. Voici les deux individus les plus généralement en cause :

  • Les puces: elles peuvent être responsables de contaminations de vers et de bactérie pouvant mener à la maladPuce chat norvégienie de la griffe du chat (bartonellose). Cette maladie peut être transmissible à l’homme. Les puces peuvent également causer des allégies de la peau (dermatite)
  • Les tiques: cet acarien moins fréquent mais beaucoup plus dangereux puisqu’il peut être porteur de la maladie de Lyme.

Tique chat norvégien

Conseil : il faudra vérifier régulièrement le pellage de votre chat norvégien. Les puces apprécient les zones humides et chaudes (l’intérieur des pattes). Quant aux tiques, il faut vérifier bien en profondeur du sous poils. Le tique se fixe la peau du chat est fine (oreille, coup …)

Afin d’éviter ces désagréments, il va falloir passer par de la prévention. Sous forme de pipette ou d’ampoule, le médicament s’applique sur la peau de la nuque du chat (afin d’éviter que le chat lèche le produit). Généralement ce médicament traite les tiques et les puces et peut également être proposé sous forme de comprimé. Il faudra tout de même demander conseil à son vétérinaire pour la fréquence et le dosage du produit par rapport à l’environnement et la corpulence du chat.

 

Les parasites internes du chat norvégien :

Même si votre chat vit exclusivement à l’intérieur, il pourra être susceptible d’être contaminé par des vers (vers ronds ou vers plats) ou microbes protozoaires (giardia, coccidies). Les diverses raisons de contaminations seront liées à son mode de vie et sont réellement courantes et bénignes. Par exemple un chaton peut être contaminé à la suite de la gestation mais également par l’allaitement lorsque la mère a été parasitée.  Les différents symptômes permettant de diagnostiquer la contamination de votre chat sont :

  • Vomissements trop répétitifs
  • Baisse d’énergie
  • Poils perdant de la brillance et teinte beaucoup plus terne
  • Perte d’appétit
  • Amaigrissement ou une prise de poids
  • Gencives plus pâles voir blanchâtres
  • Présence de vers dans les selles

 

Pour pallier à ce désagrément il faudra vermifuger le chat si infecté mais également de façon préventive. Présent sous forme de comprimé ou de pipette à diffuser dans le cou, la fréquence de vermifugation dépendra de l’âge du chat :

  • Chatons : possible dès l’âge de 3 à 4 semaines (préconisé à partir de la 8ème semaine), tous les mois jusqu’au 6 mois du chaton puis tous les 2 mois jusqu’à ses 1an
  • Chat adulte : 2 à 3 fois par an voir plus si le chat est chasseur
  • Chat femelle en gestation : 15 jours avant la mise à bas

 

Petit désagrément de la vie du chat, pas anodin, un traitement devra être mis en place en prenant conseil auprès de son vétérinaire. Dans tous les cas il faudra bien nettoyer les sols, le bac à litière, lieu de couchage … afin d’éviter la recontamination. Selon le caractère du chat, lui faire prendre un comprimé relève du défi le plus complexe. Avoir recourt à la friandise pour vous faciliter la vie.

 

 

 

chat norvégien caractère

 

 

LEAVE A REPLY