La fourrure du chat Norvégien

0
La fourrure du chat Norvégien

Le chat Norvégien, encore appelé chat des forêts norvégiennes ou skogkatt a des origines mythiques et mystérieuses.
On raconte que les Vikings auraient rapporté du proche Orient des chats angora qui se seraient peu à peu adaptés aux hivers très froids des régions nordiques.
Afin de se protéger des températures négatives, la fourrure de ce félin se serait alors épaissie, un double pelage se serait alors développé…

Pour quelle raison le poil du chat Norvégien a une double texture ?

La fourrure du chat Norvégien est son kit de survie et sa fierté : au fil des siècles, il s’est adapté au rude climat de Scandinavie : froid, neige et blizzard. Le poil s’est alors épaissi et imperméabilisé. Il s’est même doublé afin d’apporter au chat Norvégien une double protection.

Le double pelage est constitué :

  • d’un sous-poil dense et laineux pour le protéger du froid
  • d’un poil de couverture appelé « poil de jarre » légèrement huileux et imperméable

Les poils dans les oreilles et entre les orteils jouent un rôle de protection en hiver, protégeant le chat du froid et limitant les déperditions de chaleur.
Sa queue épaisse est portée en panache lorsqu’il se déplace.
Une superbe collerette encadre la tête du chat Norvégien telle une crinière.
Un jabot épais protège son œsophage. Des culottes bien fournies augmente encore l’épaisseur de son pelage. Les poils du jabot et des culottes disparaissent en période estivale.
Le poil est plus épais à l’intérieur des cuisses, autour du cou et sur le dos.

Entretien de la fourrure du chat Norvégien

Epaisse et bien fournie, le pelage du chat Norvégien ne demande toutefois pas beaucoup d’entretien.
Un brossage efficace est réalisé avec une brosse à dents métalliques et se fini au peigne.
Un brossage soigné par semaine est suffisant afin d’éviter que l’abondante toison de l’animal ne s’emmêle. Il est conseillé de bien insister sur les parties où le pelage est le plus dense comme au niveau de la collerette par exemple.

Toutefois aux périodes de mues la fréquence de brossage s’accentue : c’est-à-dire dès l’arrivée des premières chaleur printanières, en mars / avril : le chat perd une grande partie de son lourd manteau d’hiver : le sous-poil. En été le chat Norvégien a une toute autre allure avec seulement le panache de la queue, les oreilles duveteuses et des touffes de poils aux pattes rappelant sa splendeur de l’hiver.
Un brossage soigné quotidien est alors nécessaire afin d’aider votre animal à éliminer les poils morts et éviter la formation de nœuds dans sa fourrure.
Ce brossage journalier bénéficie aussi au confort du chat et évite l’ingestion massive de poils pouvant provoquer des obstructions. Dans ce cas, des comprimés à base malt permettent d’aider le chat à éliminer les poils qu’il aurait pu ingurgiter.

La robe du chat Norvégien

La qualité de la fourrure est différente selon les couleurs des robes.

Le chat Norvégien de couleur brown tabby a la meilleure qualité de poils.
La robe du chat Norvégien offre une large palette de couleurs allant du tout noir au tout blanc, de l’uni au tigré (tabby), ou encore silver (argent), smoke, bleu, roux, ambre, torti (écailles de tortues) avec ou sans blanc.
Les robes grises ou smoke ont un sous-poil argenté.
Seules les couleurs chocolat, lilas, cinnamon et fawn ne sont pas permises dans la race.
Quelque soit la couleur de la robe, les yeux sont généralement or à vert. Le chat Norvégien peut avoir les yeux bleus ou impairs.

LEAVE A REPLY